Guide Particuliers

Médecine au travail : qu'est-ce que la visite d'information et de prévention (Vip) ?

Report des visites médicales pendant la période d'urgence sanitaire

Le médecin du travail peut reporter certaines visites médicales arrivant à échéance au plus tard le 31 juillet 2022. Les visites ainsi reportées pourront être effectuées jusqu'au 31 juillet 2023 au plus tard.

C'est ce que prévoient la loi n°2022-46 du 22 janvier 2022 et le décret n°2022-418 du 24 mars 2022 .

Tout salarié bénéficie de la visite d'information et de prévention (Vip). La Vip a remplacé la visite médicale d'embauche.

La Vip est réalisée dans un délai maximum de 3 mois à partir de l'embauche (ou avant l'embauche pour les mineurs et les travailleurs de nuit).

La Vip peut être effectuée par le médecin du travail ou par un professionnel de santé au travail. Elle a notamment pour objet d'interroger le salarié sur son état de santé. La visite est renouvelée dans un délai maximum de 5 ans.

Comment se déroule la Vip ?

La Vip est un examen médical réalisé par un professionnel de santé du travail (par exemple, un collaborateur médecin du travail, un interne en médecine du travail, un infirmier) si le salarié ne présente pas de risques particuliers.

À la fin de la Vip, le professionnel de santé peut, s'il l'estime nécessaire, orienter le travailleur vers le médecin du travail.

Si le salarié est reconnu travailleur handicapé ou titulaire d'une pension d'invalidité ou travailleur de nuit, la Vip est réalisée par le médecin du travail dans un service de prévention et de santé au travail .

Étapes obligatoires lors du déroulement de la visite :

  • Interrogation du salarié sur son état de santé

  • Information sur les risques liés au poste de travail

  • Sensibilisation sur les moyens de prévention à mettre en œuvre

  • Information du salarié de son droit de bénéficier, à tout moment , d'une visite à sa demande avec le médecin du travail

Un dossier médical en santé au travail est ouvert.

À la fin de chaque Vip , le médecin du travail ou le professionnel de santé délivre une attestation de suivi au travail au salarié et à l'employeur.

Le médecin du travail n'a pas le droit de transmettre à l'employeur des informations médicales concernant le salarié.

À noter

sous certaines conditions, un salarié nouvellement recruté peut être dispensé de la Vip.

Quels sont les salariés concernés par la Vip ?

La Vip concerne tous les salariés travaillant dans les entreprises privées, les Épic et les Epa employant du personnel de droit privé.

À noter

le salarié du particulier employeur doit bénéficier de la Vip.

Quand doit être réalisée la Vip ?

La Vip est réalisée dans un délai maximum de 3 mois à partir de la prise effective du poste de travail.

Pour un travailleur de nuit ou un salarié de moins de 18 ans , la visite est réalisée avant son affectation .

Le médecin du travail peut demander des examens spécialisés complémentaires. Ils sont à la charge de l'employeur.

Quel document est remis au salarié lors de la Vip ?

Le professionnel de santé délivre une attestation de suivi au salarié et à l'employeur. S'il l'estime nécessaire, le professionnel de santé peut orienter le salarié vers le médecin du travail.

Le médecin du travail délivre au salarié et à l'employeur un avis d'aptitude ou d'inaptitude à l'embauche.

Le salarié est-il payé lors des visites et examens médicaux ?

Les examens médicaux sont réalisés sur le temps de travail et la rémunération est maintenue .

Lorsque ces examens ne peuvent pas avoir lieu pendant les heures de travail, ils sont rémunérés comme du temps de travail effectif .

Le temps et les frais de transport nécessités par ces visites sont pris en charge par l'employeur .

Dans quels délais la VIP est-elle renouvelée ?

Le salarié passe une nouvelle visite dans un délai maximum de 5 ans à partir de la 1 re visite.

Ce délai est fixé par le médecin du travail.

Si le salarié est reconnu travailleur handicapé ou titulaire d'une pension d'invalidité ou travailleur de nuit, le délai maximum est de 3 ans .

Où s'informer ?

Textes de référence